Sécurité sociale et étudiant auto entrepreneur

Comment se protéger?
L’auto-entreprenariat est une opportunité très intéressante pour les étudiants souhaitant faire un pas dans le monde professionnel. Surtout, le statut d’auto-entrepreneur rend possible une cohabitation équilibrée entre la vie scolaire et la vie professionnelle.

Beaucoup de questions peuvent surgir lorsque l’on s’intéresse au régime d’auto-entrepreneur étudiant, notamment sur la protection sociale. Dans cet article vous trouverez toutes les informations concernant le statut d’auto-entrepreneur et son lien avec la Sécurité Sociale.

Statut auto-entrepreneur étudiant: quels impacts sur la protection maladie ?

Si vous possédez déjà un statut national d’étudiant-entrepreneur, sachez que vous pourrez toujours bénéficier de votre couverture étudiante auprès de la Sécurité Sociale. De plus, lorsque vous serez fraîchement diplômés, grâce à ce statut, vous continuerez à profiter de la même couverture sociale que quand vous étiez étudiant.

Pour celles et ceux qui n’ont pas encore franchi l’étape de la création d’entreprise, au moment où vous lancerez votre activité, la Sécurité Sociale devra être immédiatement avertie. En effet, vous devrez procéder impérativement à une affiliation spécifique aux entrepreneurs, auprès de la Sécurité Sociale.

À savoir qu’à partir de 2020, les auto-entrepreneurs se voient affiliés au régime général. Et désormais, auront comme interlocuteurs la CPAM située près de leur résidence (Caisse Primaire d’Assurance Maladie).

L’ACRE ou l’Aide à la création ou à la reprise d’une entreprise

Il existe des aides dédiées aux jeunes, afin de les accompagner dans la création ou la reprise d’entreprise.

Entre autres, les personnes de moins de 26 ans peuvent bénéficier de l’ACRE ou autrement dit, de l’Aide à la création ou à la reprise d’une entreprise. Pas besoin d’être inscrit à Pôle Emploi, la seule condition est d’être un entrepreneur de moins 26 ans.

Néanmoins, la demande à l’ACRE doit s’effectuer dans les 45 jours suivants la déclaration de votre activité. Une fois ce délai écoulé, vous ne pourrez plus profiter de cette aide. Pour ce faire, il vous suffit d’en faire la demande au plus vite auprès d’un Centre de Formalités des Entreprises (CFE).

Mais concrètement à quoi sert l’ACRE ?

L’ACRE est une aide très précieuse qui réduit le taux de cotisations sociales de l’auto-entrepreneur. Elle peut se révéler être un véritable coup de pouce, pour aider les jeunes entrepreneurs à payer leurs cotisations sociales.

Un auto-entrepreneur étudiant peut être éligible à une exonération partielle et progressive de ses charges sociales pendant 3 années.

Les aides possibles

Est-il possible de bénéficier de la prime d’activité en tant qu’auto-entrepreneur étudiant ?

En tant qu’auto-entrepreneur étudiant, il est possible d’avoir le droit à la prime d’activité. Seulement, pour être éligible à la prime d’activité, il vous faudra engendrer un revenu égal à 78 % du SMIC net, soit 932 €. Si vos recettes sont inférieures à ce montant, alors, vous ne pourrez pas percevoir la prime d’activité.

Quelles conséquences peut avoir le statut auto-entrepreneur étudiant sur l’aide au logement ? (APL)

Les aides au logement sont calculées en fonction des revenus engendrés. Il est donc primordial de déclarer intégralement les recettes issues de votre activité à la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). En cas de déclaration de ressources frauduleuses ou erronées, sachez que vous pourrez être soumis à l’obligation de rembourser de l’argent à la CAF.