Débuter une activité de livreur Uber Eats en auto-entrepreneur est l’occasion rêvée, pour un étudiant souhaitant se créer un complément de revenu. Facile d’accès et avec des horaires très flexibles, le métier de coursier Uber Eats est une bonne manière de faire ses premiers pas dans le monde professionnel.

La mission d’un livreur Uber Eats

Pionnier dans le monde de la livraison de repas à domicile en France, Uber Eats s’est répandu dans de nombreuses villes de l’Hexagone.

Le métier de livreur Uber Eats est une excellente opportunité pour les étudiants qui désirent arrondir leur fin de mois. En plus, la mission d’un livreur Uber Eats est à la portée de tous. En effet, elle consiste à livrer le plat d’un client le plus rapidement possible.

Mais concrètement comment ça se passe ?

Tout d’abord, le client effectue sa commande via l’application mobile Uber Eats. Puis, la commande est communiquée au restaurateur concerné. Ensuite, le livreur le plus proche est contacté via une notification, pour récupérer le repas et assurer la livraison dans les délais. Une fois la commande arrivée à bon port, le livreur est rémunéré !

Le salaire d’un livreur Uber Eats

Généralement, le salaire d’un livreur Uber Eats se situe entre 4 € et 9 € par course. Cependant, cela reste une moyenne ! Le salaire d’un coursier Uber Eats n’est pas fixe et peut varier selon de nombreux facteurs comme:

  • Le nombre d’heures travaillées
  • La ville dans laquelle il travaille
  • Le moment de la journée et les conditions météorologiques
  • Le nombre de livreurs actifs
  • Les pourboires reçus.

Comment devenir coursier Uber Eats?

Le métier de livreur Uber East offre un avantage majeur aux étudiants: la flexibilité ! En effet, pour travailler, il vous suffit de vous connecter à l’application lorsque vous avez du temps libre. Cette profession est donc par définition très compatible avec les cursus scolaires.

Sachez d’abord qu’il vous faudra être déclaré en tant qu’auto-entrepreneur, si vous souhaitez devenir coursier Uber Eats. Afin de lancer votre activité, vous devrez réunir ces deux conditions: être majeur et avoir une adresse en France.

Pour celles et ceux exerçant déjà une autre activité sous le statut d’auto-entrepreneur, ouvrir une seconde micro-entreprise pour votre activité de livreur Uber Eats n’est pas envisageable. Par contre, vous pourrez procéder soit à un changement ou à l’ajout d’une nouvelle activité sur votre statut actuel.

Par ailleurs, Uber Eats exige un casier judiciaire vierge de la part de ses coursiers. Néanmoins, cette réglementation s’applique seulement pour quelques villes de France. Afin d’obtenir un extrait de votre casier judiciaire, il vous suffit de vous rendre sur le site du ministère de la justice. À savoir que, l’extrait de casier fourni par le postulant doit dater de moins de 3 mois.

Une fois que toutes ces conditions ont été réunies, il ne vous reste plus qu’à vous inscrire sur le site Uber Eats.

Par ailleurs, les coursiers motorisés de Uber Eats sont soumis à d’autres spécificités supplémentaires. Notamment, ils doivent fournir une attestation de capacité de transport de marchandises ainsi qu’être immatriculé au Registre National des Transporteurs.