Est-il possible d'être étudiant et auto entrepreneur?

Peut-on cumuler les deux?
Beaucoup d’étudiants désirent travailler, sans être soumis à un contrat contraignant et rigide. Le statut d’auto-entrepreneur fait de l’œil à beaucoup d’étudiants, grâce à la liberté et la flexibilité qu’il offre. Mais est-il réellement possible de cumuler une vie étudiante à une vie d’auto-entrepreneur ? C’est justement la question à laquelle nous allons tenter de répondre, à travers cet article !

Être étudiant et auto-entrepreneur : est-ce possible?

Oui, il est possible d’être à la fois étudiant et auto-entrepreneur. D’ailleurs, le statut d’auto-entrepreneur représente un bon moyen d’expérimenter la vie professionnelle, sans pour autant abandonner les bancs de l’université.

En plus, les activités possibles grâce au statut d’auto-entrepreneur étudiant sont plutôt diverses et variées. En effet, l’auto-entrepreneur étudiant est autorisé à exercer des activités commerciales, artisanales ou encore libérales.

Quelques métiers sont néanmoins proscrit du régime d’auto-entrepreneur étudiant comme: les métiers intellectuels, la fabrication de produit frais, les soins esthétiques, les travaux relatifs au monde du bâtiment.. etc

Il vous suffit simplement d’être majeur ainsi que de posséder une adresse à laquelle rattacher votre entreprise, pour vous inscrire en tant qu’auto-entrepreneur.

Quels avantages présentent le statut d’auto-entrepreneur pour l’étudiant?

Se rapprocher du monde professionnel

En optant pour le statut d’auto-entrepreneur, l’étudiant sera amené à côtoyer le monde professionnel de très près.

D’une part, il s’agit d’un atout de taille sur un CV. D’autre part, l’étudiant acquerra non seulement des compétences grâce à ses expériences, mais aura aussi l’occasion de rencontrer de nombreuses personnes.

Le statut d’auto-entrepreneur étudiant peut se montrer très précieux pour s’insérer rapidement dans la vie professionnelle, une fois le cursus scolaire terminé.

Apprendre à gérer son temps

Le grand avantage du régime entrepreneurial est qu’il laisse libre choix à l’étudiant de s’organiser comme il l’entend.

Le statut auto-entrepreneur oblige l’étudiant à faire preuve d’autonomie et d’organisation, s’il souhaite mener à bien ses études et faire prospérer son business. L’auto entrepreneur étudiant jouit d’une plus grande liberté et flexibilité, lui permettant de travailler à son rythme.

En savoir plus

Les conséquences du statut d’auto-entrepreneur étudiant

Le statut d’auto-entrepreneur étudiant a pour conséquence majeure, d’entraîner des impôts sur le revenu ainsi que des cotisations sociales.
Mais ce n’est pas tout, le régime entrepreneurial peut avoir également des conséquences sur les aides sociales perçues par l’étudiant.

Pour ce qui est des prestations versées par la CAF, le statut étudiant à lui seul est suffisant afin de continuer à percevoir ces aides. Toutefois, les allocations peuvent être revues à la baisse, selon les revenus fiscaux engendrés. Pour celles et ceux bénéficiant de L’APL, les aides s’appuient sur les revenus des deux dernières années. Par conséquent, durant les deux années à posteriori du lancement de votre activée, votre APL restera inchangé.

Le régime fiscal de l’étudiant auto-entrepreneur

Le régime fiscal de l’étudiant auto-entrepreneur est simplifié. La déclaration des revenus de l’auto-entrepreneur étudiant peut se dérouler de deux manières distinctes. En effet, il peut choisir soit l’option de déclarer ses revenus personnellement. Ou alors, il peut joindre sa feuille de déclaration à celle de ses parents.

Étudiant auto-entrepreneur et ACRE

L’auto-entrepreneur étudiant peut bénéficier s’il le désire de l’ACRE, autrement dit, de l’Aide aux Créateurs ou Repreneurs d’Entreprises. Cette aide consiste à réduire partiellement les charges sociales pendant les 3 années qui suivent l’ouverture de l’entreprise.

Par contre, pour en profiter, il devra se dépêcher ! En effet, la demande pour l’ACRE s’effectue sous 45 jours à compter de la date de déclaration de débit de votre activité.