LES LAURÉATS 2017

separateur-laureat-2

LA SÉLECTION FRANÇAISE

L’ÉQUIPE QUI REPRÉSENTE LA FRANCE À STOCKHOLM

Le Météogyre : optimiser l’arrosage des cultures hors-sol
Lycée René Descartes, Saint-Genis-Laval (Grand Lyon)

8 élèves de Première scientifique, option sciences de l’ingénieur ou sciences de la vie et de la terre : Bastien GUILLET, Gabin LIBERCIER-CADOT, Emylia LUQUE, Thomas MARQUES, Maud MARTINEZ ALMOYNA, Yohan PETIT, Maeva PIRAT et Kenza ROGER

Le but de ce système est d’optimiser la croissance des cultures avec une utilisation raisonnée de l’eau, grâce à :
– un système automatisé pour gérer l’apport hydrique et s’adapter aux conditions météorologiques (soleil, vent, pluie) ;
– l’association des cultures de légumineuses aux céréales et l’apport en bactéries Rhizobium.

Le prototype consiste en un panneau rotatif, incliné à 45°, qui s’oriente en fonction du soleil et du vent grâce aux données recueillies par des capteurs météorologiques.
L’approvisionnement en eau pluviale des plantes positionnées sur le panneau sera optimisé grâce à un réservoir associé à un capteur d’humidité qui commandera l’action de la pompe.

Ce projet associe la culture des légumineuses aux céréales (pouvant se substituer à une alimentation carnée), afin de limiter les cultures fourragères très consommatrices d’eau. Des bactéries Rhizobium seront associées aux cultures afin d’optimiser la fixation de l’azote par les légumineuses et d’enrichir le sol l’année suivante pour éviter l’apport d’engrais néfaste pour les nappes phréatiques.

LES 2 ÉQUIPES LAURÉATES (FRANCE)

Lauréats Valbonne

Un potager en zone sèche : Combiner méthodes traditionnelles et technologie
Lycée International de Valbonne, Valbonne Sophia Antipolis (Alpes Maritimes)

4 élèves de Seconde (en accompagnement personnalisé) et un élève de Première scientifique : Chloé PARFAIT, Lucie HASSON, Mélycia VIRELLO, Maélys DEFOSSEY et Tristan GIRARD.

Dans le cadre de leur projet, les élèves du Centre International de Valbonne mettent au point des solutions pour pallier le manque d’eau dans le jardin biologique de leur lycée.

En effet, les expérimentations menées ont permis de développer des solutions variées pour continuer à cultiver même avec une saison sèche de plus en plus marquée sur la Côte d’Azur. Diverses approches ont été envisagées qui présentent des solutions dont chacun peut s’emparer pour une mise en œuvre dans des potagers individuels. C’est une façon d’anticiper un inévitable manque d’eau pour les potagers individuels (jardin d’anticipation), par :

– des semences sobres et la sélection biologique,
– la permaculture et l’agroécologie,
– un dispositif de mesure de l’humidité du sol.

Lauréats Chaplin

Purifier l’eau grâce à l’énergie solaire
Lycée polyvalent Charlie Chaplin, Décines-Charpieu (Grand Lyon)

4 élèves de Première sciences et technologies de laboratoire : Jessim DRIDI, Jean-Jacques FENIIELLO, Pierre-Emmanuel GRAS, Samuel PARROT
Les élèves ont pour projet de proposer un système de purification d’eau pour répondre au problème du manque d’accès à l’eau dans certains pays (dû à des catastrophes naturelles, des conflits ou un climat aride).
Leur système est composé d’une parabole sur laquelle ont été installés des miroirs, d’une bombonne qui se situe au point focal, d’un échangeur thermique permettant de récupérer l’énergie de condensation de l’eau purifiée et d’une automatisation du système d’alimentation en eau.

LA SÉLECTION INTERNATIONALE

Les lauréats internationaux seront connus fin août 2017